Dans le Limbourg, les partis comptent sur des visages connus

Rien de neuf sous le soleil limbourgeois, en tous cas en ce qui concerne l’élection du Parlement flamand. A quelques exceptions près, tous les candidats de 2009 se représenteront en mai prochain. De nouveaux noms font toutefois leur entrée au niveau fédéral.

Jo Vandeurzen, Johan Danen, Jan Peumans, Marino Keulen… Il y a cinq ans, tous étaient déjà tête de liste pour le Parlement flamand. Il en est de même pour les élections du 25 mai prochain.

Après cinq années passées au poste de ministre flamand du Bien-être, Jo Vandeurzen remet le couvert, toujours pour le parti chrétien-démocrate CD&V, dont il tirera la liste dans le Limbourg. L’actuel président du Parlement flamand, Jan Peumans, figure aussi une nouvelle fois à la tête de la liste N-VA pour la Flandre. C’est également le cas du bourgmestre de Lanaken, Marino Keulen (photo), pour l’Open VLD, et de Johan Danen pour Groen.

Nouveauté du côté du SP.A : l’actuelle ministre flamande des Médias, Ingrid Lieten, a été désignée tête de liste de son parti au niveau du Parlement flamand. Il y a cinq ans, elle exerçait encore la fonction de directrice-générale de la société flamande des Transports en commun De Lijn.

Deux autres nouvelles têtes de liste sont à relever dans le Limbourg : Chris Janssens pour le Vlaams Belang et Gaby Colebunders pour le PVDA.

Et au fédéral ?

On remarque davantage de nouvelles têtes de liste au niveau fédéral de cette province. La plus connue est sans doute Wouter Beke, président du CD&V.

La liste des écologistes de Groen sera tirée par Katrijn Conjaerts, alors que celle de la N-VA sera emmenée par Steven Vandeput, député fédéral depuis 2010. Kim De Witte pourra quant à lui figurer à la tête de la liste PVDA.

L’ancien ministre fédéral de l’Emploi, Peter Vanvelthoven (photo), qui a dû faire place à sa collègue Ingrid Lieten sur la liste flamande de la province limbourgeoise, a été envoyé par son parti pour tirer la liste du SP.A à la Chambre.

Tout comme en 2010, l’Open VLD a résolument opté pour l’ancien ministre-président flamand et ancien vice-Premier ministre fédéral Patrick Dewael. Le Vlaams Belang aussi a misé sur un vétéran en plaçant Bert Schoofs, député fédéral depuis 1999.