300 policiers ont visité la caserne Dossin à Malines

Près de 300 policiers belges ont visité le mois dernier la caserne Dossin à Malines pour une campagne de sensibilisation. Plus de 25.000 Juifs et Tziganes ont été déportées depuis cette caserne vers les camps de concentration durant le Seconde Guerre Mondiale.

La Caserne Dossin située à Malines est aujourd’hui un Mémorial-Musée et une Centre de Documentation. Il relate la partie belge de l’histoire de l’Holocauste. Depuis Malines, plus de 25.000 personnes ont été déportées vers Auschwitz-Birkenau. Les visiteurs peuvent prendre connaissance de nombreux récits et témoignages qui décrivent la discrimination et la déportation de Juifs et de Tziganes.

Une telle visite fait partie aujourd’hui de la formation de policier et est obligatoire. Mais même les agents expérimentés se rendront à la caserne Dossin.

"La leçon concrète que les policiers peuvent tirer de cette visite est qu’ils doivent toujours être conscients que des policiers peuvent aussi un jour déraper et avoir des comportements inappropriés qui commencent souvent par de petites choses comme par exemple qualifier certains groupes de population par certains mots blessants. L’objectif de cette session de formation est de leur faire prendre conscience de cela," a déclaré Marc Van Gestel de la Police fédérale.