Sondage: La N-VA dégringole aux européennes

Selon le dernier sondage réalisé pour la VRT et De Standaard, le parti nationaliste flamand apparaît comme le vainqueur incontestable des élections en Flandre et au Fédéral avec plus de 30% des intentions de vote. Mais la N-VA réaliserait un moins bon résultat pour les européennes. Les démocrates-chrétiens flamands obtiendraient un meilleur score que lors du précédent sondage du 25 avril alors que l’Open VLD perdrait du terrain.

Ce sondage a été réalisé entre le 5 et le 13 mai, soit en pleine campagne électorale. A noter qu’il n’est pas impensable que le décès de l’ancien Premier ministre Jean-Luc Dehaene influence les résultats des élections du 25 mai, mais on ne peut pas encore dire de quelle manière ni dans quelle ampleur.

Comme le mois dernier, ce sondage a été réalisé séparément sur les intentions de vote au niveau fédéral, régional et européen. Le précédent sondage montrait des tendances très différentes surtout en ce qui concerne le CD&V et l’Open VLD selon les scrutins. Cette fois, ces différences semblent s'être atténuées.

Si l’on en croit ce sondage, le CD&V serait à nouveau le plus grand parti flamand aux élections européennes et la N-VA serait en baisse par rapport au précédent sondage.

Le CD&V gagnerait du terrain au fédéral, l’Open VLD serait en recul

Comme lors du précédent sondage la N-VA semble se diriger tout droit vers une victoire à la Chambre. Le parti nationaliste flamand est ainsi crédité de 31,9%, soit un peu moins que les 32,2% du mois d’avril mais toujours beaucoup plus par rapport aux élections de 2010. La N-VA sera donc, selon toute vraisemblance, le plus grand parti flamand au Parlement fédéral.

En avril, le CD&V obtenait de beaucoup moins bons résultats mais il semble à présent que le démocrates-chrétiens flamands se ressaisissent et obtiendraient 19,7%, soit beaucoup plus que les 16,4% du précédent sondage.

C’est le contraire pour les libéraux flamands, ils perdent du terrain par rapport au sondage d’avril. L’Open VLD plafonne à 13,7%, la légère tendance au redressement du mois dernier semble donc révolue. Les libéraux flamands se retrouveraient derrière les socialistes du SP.A qui obtiendraient eux un peu moins de 15%. Pour le parti de Bruno Tobback c’est un statu quo par rapport au score électoral de 2010.

Groen perdrait un peu de terrain avec 9,2% des intentions de vote. Le Vlaams Belang grignoterait quelques voix avec 7,7%. Il faut savoir que le parti d’extrême-droite avait obtenu 12,6% en 2010.

Statu quo en Flandre

Peu de changement dans les intentions de vote par rapport au précédent sondage pour le Parlement flamand. La N-VA resterait la force politique la plus importante avec 31,8%, soit une légère baisse comparativement aux 33,2% du mois d’avril mais un gain énorme par rapport aux 13,3% des élections régionales de 2009.

Le CD&V atteint les 20%, sans doute grâce à la personnalité du ministre-président sortant, c'est toutefois un statu quo par rapport au sondage d’avril. On ne peut donc pas vraiment parler d’un grand effet Peeters.

Toujours est-il que la N-VA et le CD&V pourraient constituer ensemble une large majorité au Parlement flamand même si une tripartite classique (CD&V, SP.A et Open VLD) n’est pas impossible, quoiqu'il est peu probable d’exclure le plus grand parti flamand.

Au niveau régional aussi le SP.A ne dépasse pas les 14,4%. C’est mieux que l’Open VLD qui n’obtiendrait que 13,1% soit un moins bon score qu’au fédéral.

Groen ne dépasserait pas 9,5%. Enfin le Vlaams Belang ne serait crédité que de 8,4%.

Baisse inexpliquée de la N-VA aux européennes

De manière assez inexplicable, la N-VA n’obtiendrait plus que 20% aux élections européennes, soit beaucoup plus que les 9% obtenus au précédent scrutin européen, il y a cinq ans, mais beaucoup moins que les 27,3% obtenus lors du sondage d’avril.

Du coup, c’est le CD&V qui deviendrait le plus grand parti flamand aux élections européennes avec 24,3% des voix, beaucoup plus que les 19% du sondage du mois dernier et même plus que les 23,3% obtenus lors du précédent scrutin européen.

L’Open VLD obtiendrait 19,3% et aurait donc la N-VA en ligne de mire. Le SP.A réaliserait aussi un meilleur score qu'au fédéral avec 15%, soit beaucoup plus que les 13,2% de 2009.

Groen obtiendrait le bon score de 11,4% et le Vlaams Belang 7,7%.
 

Ce sondage a été réalisé par téléphone en Flandre auprès de 1.043, dans la période du 5 au 13 mai.

4,2% des personnes interrogées ne se sont pas exprimées. 30% des personnes interrogées déclarent ne pas avoir de préférence.