Vilvorde ouvre un registre de condoléances

La ville de Vilvorde, fief de l'ex-Premier ministre Jean-Luc Dehaene, ouvrira à partir de vendredi un registre de condoléances. Celui-ci restera ouvert samedi, de 9 à 18 heures, et durant toute la semaine prochaine, aux heures d'ouverture de la maison communale où Jean-Luc Dehaene a siégé de 2001 à 2007, comme bourgmestre.

Dans un communiqué, Vilvorde a fait part de sa fierté vis-à-vis des réalisations de Jean-Luc Dehaene, en tant que bourgmestre et des chaleureux souvenirs qu'elle gardera de l'époque durant laquelle il l'a dirigée.

L'actuel bourgmestre Hans Bonte (SP.A) a ainsi souligné l'implication, jusqu'au bout, du ministre d'état pour faire de Vilvorde une belle et agréable ville de résidence.

"Il était un de leviers fondamentaux qui ont fait de cette vieille ville industrielle une ville résidentielle moderne. Je pense à la reconversion de la zone le long du canal et des anciens axes industriels, mais aussi au très grand coup d'accélérateur porté à la rénovation urbaine", a souligné Hans Bonte qui considère l'ex-Premier ministre démocrate-chrétien, comme un de ses "pères" en politique.

Selon le maïeur socialiste flamand, Jean-Luc Dehaene avait une incroyable vision à long terme de la ville et il avait continué à offrir ses services pour aider à réaliser des choses là où il le pouvait pour sa ville, même après le passage du CD&V dans l'opposition.