Deux filles en partance pour la Syrie interpellées à Zaventem

Deux jeunes Anversoises âgées de 17 et 19 ans, qui étaient sur le point de partir en Syrie, ont été interpellées jeudi dernier à Brussels Airport, a indiqué mardi le parquet fédéral, confirmant ainsi une information parue dans plusieurs médias.

Les deux jeunes filles avaient réservé un vol vers Istanbul, d'où elles comptaient vraisemblablement gagner la frontière turco-syrienne.

Selon le parquet fédéral, plusieurs indices confortant l'hypothèse d'un départ en Syrie sont présents dans le dossier. Il n'est toutefois pas encore clair ni avéré que les deux jeunes filles comptaient s'y rendre pour participer à la lutte armée et ce point devra être déterminé par l'enquête en cours.

L'adolescente âgée de 17 ans a été mise à la disposition du juge de la jeunesse. La jeune fille de 19 ans a, quant à elle, été placée sous mandat d'arrêt et inculpée de participation aux activités d'une organisation terroriste. Elle comparaîtra mardi devant la chambre du conseil d'Anvers.

La Belgique a recensé depuis 2012 quelque 200 ressortissants partis combattre en Syrie, dont une cinquantaine sont rentrés. Une vingtaine auraient été tués.

Les autorités ont mis en place un plan pour endiguer ces départs et traiter le cas des volontaires rentrant au pays. Avec la France, la Belgique coordonne un groupe d'une quinzaine de pays, dont les Etats-Unis et la Turquie, confrontés au même phénomène.