Mouscron-Péruwelz monte en division 1

Pour la première fois de son histoire, le Royal Mouscron-Péruwelz (photo) accède à l’élite du football belge, grâce à sa victoire jeudi soir contre Saint-Trond, par 2 à 4. Eupen, son rival à l’ascension, a perdu contre Oud-Heverlee Louvain 2 à 1.

Vainqueur par 2-4 à Saint-Trond, ce jeudi soir lors de la 6e et dernière journée du tour final de division 2 belge de football, Mouscron-Péruwelz accompagnera Westerlo en première division la saison prochaine. Le suspense était au rendez-vous jeudi: Eupen, Saint-Trond et Mouscron ont occupé tour à tour la tête du classement et étaient donc potentiellement en D1. Mouscron aura finalement remporté le combat pour l’ascension, pour la première fois de l’histoire du club.

Soutenu par un public nombreux, Saint-Trond a d’abord pris le jeu à son compte, d'autant plus que Mouscron avait opté pour un jeu prudent. A la 39ème, Mohamed Aoulad trompait Oukidja sur un penalty, accordé pour une faute de Kevin Vandendriessche sur Ibrahim Somé (1-0).

Mouscron a égalisé à la 51ème minute, grâce à Nicolas Perez, qui a profité d'une erreur de Davy Schollen (1-1). A la 74ème et à la 85ème, le gardien de Saint-Trond n'a pas été en mesure de contrer Vandendriesssche (1-2) et Anice Bacri (1-3).

Mais tout n'était pas joué: Aoulad a relancé Saint-Trond, transformant son deuxième penalty à la 89ème (2-3), avant que Abdoulaye Diaby n'inscrive un dernier but à la 91e minute (2-4).

De son côté, Eupen (photo) ne pouvait rêver d'un meilleur départ contre Oud-Heverlee Louvain: Florian Taulemesse ouvrait la marque dès la 7ème minute de jeu (0-1).

Mais, à la 12ème minute, son gardien Hendrik Van Crombrugge ne s'est pas montré inspiré en déviant un tir de Kenny Thompson dans les pieds d'Evariste Ngolok (1-1). Eupen réagissait, mais à la 25ème minute Logan Bailly le refroidissait en déviant un envoi de près de Nils Schouterden.

En deuxième mi-temps, Eupen a éprouvé des difficultés à tenir le rythme de son adversaire louvaniste. Le goal d'Alessandro Cerigioni à la 78ème minute n'a fait que confirmer la différence entre les équipes (2-1), qui mettait fin aux espoirs eupenois.