La N-VA et l’Open VLD grands favoris des Flamands de l’étranger

Les Flamands expatriés ont voté des quatre coins du monde dans le cadre des élections fédérales. L’Open VLD de Gwendolyn Rutten a attiré le plus de voix dans deux des cinq provinces flamandes. Ailleurs, c’est le parti de Bart De Wever qui prend la main.

Flandre occidentale

25,5% des Flamands de l’étranger enregistrés en Flandre occidentale ont voté pour l’Open VLD. 21,3% ont donné leur voix à la N-VA, 18,4% à Groen, 14,2% au CD&V, 10,2% au SP.A et 5,3% au Vlaams Belang.

Brabant Flamand

Les libéraux sortent également gagnants dans cette province. Ils ont attiré 26,9% des suffrages, contre 19% pour les nationalistes flamands. Groen devance le CD&V avec 14,6% des voix, contre 14,2% pour le parti de Kris Peeters. Le SP.A obtient le score de 10,4%. Loin derrière, le Vlaams Belang arrive à 3,6%.

Anvers

Le bastion de la N-VA semble étendre son influence à l’étranger. Le parti de Bart De Wever receuille 28,1%, et progresse ainsi de 5,7 points. Derrière lui, on retrouve les libéraux à 23,3%, suivis de Groen (16,5%), du CD&V (11,3%) et du SP.A (10,1%). Le Vlaams Belang chute de 5,4 points pour finir à 5,2% des suffrages.

Limbourg

Les nationalistes flamands ont séduit le plus d’électeurs flamands votant de l’étranger pour la province limbourgeoise. La N-VA a obtenu 24,3% des voix. L’Open VLD arrive deuxième avec 20,2%. Ils est suivi par le CD&V (18,1%), le SP.A (14,2%), Groen (12,3%) et le Vlaams Belang (5,5%).

Flandre orientale

La N-VA arrive également en tête dans cette province, avec un score de 22%. Le parti nationaliste flamand a toutefois perdu quelques plumes par rapport aux dernières élections fédérales de 2010 (-2,5 points de pourcentage). L’Open VLD arrive juste derrière, avec 21,6%. Groen gagne 4,2 points de pourcentage et prend la troisième place avec 19,4%. Viennent ensuite le CD&V (16,6%), le SP.A (10,6%) et le Vlaams Belang (5,6%).