Rutten : "L'Open VLD n'ira pas au fédéral"

La N-VA et le CD&V, qui ont annoncé hier le démarrage de négociations en vue de la formation d'un gouvernement flamand rendent la formation d'un gouvernement fédéral impossible sans le PS, a affirmé vendredi la présidente de l'Open VLD, Gwendolyn Rutten, via Twitter.

"Notre programme est un et indivisible", a-t-elle dit, en soulignant qu'elle n'était pas prête à entrer dans un gouvernement fédéral sans pouvoir imprimer sa marque au gouvernement flamand.

Dans un communiqué, l'Open VLD a expliqué qu'à ses yeux, la N-VA et le CD&V "optent pour la même voie irresponsable que le PS et le CDH".

"On sait que l'on a besoin des libéraux pour former un gouvernement fédéral sans le PS. En se lançant maintenant dans cette formule, un gouvernement fédéral de croissance est impossible. C'est le début de blocages sans fin", a encore dit le parti libéral flamand.

"On constate aujourd’hui que le PS et le CDH ont ouvert la boîte à Pandore, et que le CD&V et la N-VA lancent un gouvernement communautaire, et non un gouvernement socio-économique dont ce pays a besoin", a encore déclaré Gwendolyn Rutten lors de l’émission Terzake (VRT). "La grande pression communautaire leur était apparemment trop lourde. Je trouve cela irresponsable".