Davantage de Belges achètent en ligne

Environ 60% des citoyens en Belgique ont effectué au moins un achat via l’internet entre avril 2013 et avril 2014, indique une enquête réalisée par la fédération du commerce et des services Comeos. Cela représente 330.000 consommateurs en plus dans le secteur de l’e-commerce par rapport à l’année précédente.
Verwendung weltweit, usage worldwide

L’enquête réalisée par Comeos indique également que 3% des Belges ont effectué leur premier achat en ligne endéans les douze derniers mois. Ce qui représente 330.000 consommateurs supplémentaires dans le secteur de l'e-commerce en Belgique. Au total, ce sont 60% des Belges qui achètent des produits sur internet.

Mais si les Belges achètent davantage en ligne (28% achètent au moins une fois par mois), ils ont néanmoins tendance à moins dépenser (1.932 euros par an en moyenne, contre 2.040 en 2013), précise la Fédération du commerce et des services.

Par ailleurs, seul 1% des internautes dit ne plus souhaiter acheter en ligne à l'avenir. Ces derniers préfèrent essayer ou voir les produits avant de les acheter. Ils sont également réticents à l'idée de communiquer leurs données personnelles.

Les produits les plus vendus via l’internet restent les vêtements et les chaussures, mais aussi les nuits d'hôtels. "A l'heure actuelle, le commerce électronique représente environ 5% du chiffre d'affaires total du commerce, soit 4,89 milliards d'euros", explique Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos.

Alors qu'en 2011, lors de la première enquête, la Fédération estimait que les achats en ligne n'avaient pas d'impact sur ceux effectués dans les magasins traditionnels, Comeos admet aujourd'hui qu'un effet de "cannibalisation" et de "substitution" est effectivement en train de se mettre en place. "L'on assiste à un bouleversement du commerce. C'est une deuxième révolution industrielle. Internet est en quelques sorte la machine à vapeur de l'industrie du commerce", note l'administrateur délégué.

En termes de pénétration, 81% de la population belge est connectée à l’internet. Un taux que Comeos aimerait voir grimper, à l'image des Pays-Bas et du Luxembourg, qui affichent tous deux 91%.

La quatrième étude sur l'e-commerce de Comeos a été menée par le biais d'un questionnaire en ligne du 3 au 18 avril auprès de 996 consommateurs belges.