Alvo veut reprendre des magasins Delhaize

Les supermarchés indépendants Alvo voudraient reprendre les huit magasins dont Delhaize veut se séparer en Flandre. La coopérative n’est toutefois pas intéressée par ceux qui se trouvent à Bruxelles et en Wallonie.

Wouter Verhoeven , directeur d'Alvo Kortessem et CenB (Alvo Limburg), et Etienne Vanbosseghem, directeur général d'Alvo se sont dits prêts à placer des exploitants dans les huit magasins Delhaize en Flandre, rapportent les quotidien Het Belang van Limburg et la Gazet van Antwerpen. Leur intérêt se porterait surtout sur le Limbourg. 

Il y a deux jours, Delhaize a fait part de son plan de restructuration prévoyant la fermeture de 14 magasins et mettant en péril 2.500 emplois.

"Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles opportunités pour soutenir notre croissance. Nous ne voulons pas reprendre nous-même les magasins mais nous avons des exploitants affiliés à Alvo qui sont intéressés", a expliqué M. Vanbosseghem.

Les supermarchés en Wallonie et à Bruxelles n'intéressent par contre pas la société, dont le siège est implanté à Bornem.
Alvo est une coopérative de quelque 75 magasins d'alimentation indépendants.

"Une reprise n'est pas encore à l'ordre du jour"

Une reprise des magasins que Delhaize ne veut plus gérer n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour. C'est ce qu'a indiqué le porte-parole de Delhaize, Roel Dekelver. 

"Nous croyons encore dans le potentiel commercial des lieux concernés. Nous discutons actuellement avec les partenaires sociaux, et toutes les options sont encore ouvertes". 

Aucune piste n'a toutefois officiellement été avancée pour le moment.