Coupe du monde de hockey: les Red Lions cinquièmes

La Belgique a terminé ce dimanche matin la Coupe du monde de hockey masculin à la cinquième place, après sa victoire par 4 à 2 contre l’Allemagne - championne olympique et d’Europe en titre - en match de classement à La Haye, aux Pays-Bas. Jeudi, les Red Panthers -l'équipe nationale dames - avaient quant à elles terminé à la 12e et dernière place du tournoi féminin, manquant ainsi leur objectif de terminer dans le top 8.

Ce dimanche, l’équipe masculine belge entamait la partie avec seulement 16 joueurs, Elliot Van Strydonck (ménisque) et Felix Denayer (oreille interne) étant déclarés inaptes au jeu. Avec leurs absence, l’entraîneur Marc Lammers repositionnait Florent Van Aubel en milieu de terrain et Arthur Van Doren en libero.

Après un début de rencontre très tactique, Christopher Zeller ouvrait le score sur le premier penalty-corner (pc) allemand (18e minute). Ce but avait pour effet de réveiller l'équipe belge, qui dominait les dix minutes suivantes. Après deux occasions manquées de Sébastien Dockier, Tom Boon ramenait l'égalité, lui aussi sur le premier pc de son équipe (25e minute), son sleep peu puissant mais bien placé trompant Nicolas Jacobi, le portier allemand.

Un 2e pc belge était gâché, avant que l’équipe allemande ne reprenne à son compte la fin de période. Les Red Lions se plaçaient cependant aux commandes de la partie dès la reprise. Tanguy Cosyns transformait le 3e pc belge d'un envoi direct en plein centre du but de Jacobi.

Résistant bien à la pression allemande, Cosyns et Boon manquaient tour à tour d'accentuer l'avantage (53e minute). La réaction des champions olympiques était à nouveau marquée de réalisme quand Florient Fuchs rétablissait l'égalité d'un revers meurtrier (56e minute). Bien décidés à racheter leur contre-performance de lundi dernier face à l'Angleterre - qui les a privés de dernier carré -, les Belges repartaient à l'offensive et Van Aubel (photo) puis Dockier trouvaient le chemin des filets (59 et 65e minutes) en fin de match.

Avec une cinquième place, équivalente à leur classement mondial, les Red Lions obtiennent exactement le même résultat qu'aux JO de Londres, où l'Allemagne, actuellement 2e mondiale avait empoché l'or.