Nouveau changement dans le paysage audiovisuel flamand

Telenet a annoncé avoir pris une participation de 50% dans De Vijver media, la société qui chapeaute la maison de production Woestijnvis et les chaînes de télévision flamandes VIER et VIJF. Celles-ci sont ainsi renforcées face aux chaînes publique et privée, VRT et VTM.

Le cablo-distributeur malinois ne s’est pas contenté de racheter les 33% détenus par la société finlandaise Sanoma pour 26 millions d’euros. Elle a également investi un capital supplémentaire dans l’entreprise. Les parts respectives des autres actionnaires (Wouter Vandenhaute & Erik Watté et Corelio Media) se limitent désormais à 25%.

Telenet indique avoir injecté 32 millions d’euros de capital supplémentaire dans De Vijver Media afin de maintenir le volume de programmes flamands au sein des deux chaînes de télévision commerciales.

Cette opération redessine le paysage audiovisuel flamand. Telenet devient ainsi à la fois un fournisseur d’accès mais participe désormais directement dans une maison de production et dans deux chaînes. VIER et VIJF sont ainsi renforcées face à la chaîne publique VRT et à Medialaan, la société qui se trouve au-dessus de VTM.

Dans un communiqué de presse, Telenet souligne que sa participation dans De Vijver Media «ne modifiera pas les accords conclus avec les autres opérateurs télévisuels».

Humo revient dans le giron de Sanoma

L'hebdomadaire flamand Humo appartient à nouveau à 100% à Sanoma après le rachat de 50% des parts du groupe De Vijver par Telenet, annonce le groupe finlandais dans un communiqué de presse mardi. Sanoma, acteur important du secteur des périodiques en Belgique, détient notamment les magazines Moustique, Flair et Libelle.

"Il était clair depuis le départ que Telenet n'était pas intéressé par Humo en raison de choix stratégiques", explique Wouter Vandenhaute, CEO de De Vijver. Il était initialement prévu que le tandem Wouter Vandenhaute/Erik Watté et Corelio reprenne le magazine, mais c'est finalement Sanoma qui reprend des parts dans celui-ci, à la suite d'un arrangement lié à la transaction.

Sanoma Belgique, dont le chiffre d'affaires s'est élevée à 39,7 millions d'euros au premier trimestre, a annoncé en 2013 le lancement d'un processus de "réorientation stratégique" susceptible de déboucher sur la vente de ses titres en Belgique.