Les libéraux européens ouvrent leur porte à la N-VA

Le groupe des libéraux (ALDE) au Parlement européen s'est prononcé mardi en faveur d'une adhésion des quatre eurodéputés de la N-VA en son sein. L'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt a par ailleurs été réélu mardi soir comme chef du groupe libéral.

Les quatre députés N-VA sont Johan Van Overtveldt, Helga Stevens, Mark Demesmaeker et Louis Ide. Plusieurs partis membres de l'Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe (ADLE), dont le MR, le Mouvement démocrate (MoDem) français et deux partis espagnols se sont toutefois opposés à leur adhésion.

La délégation MR au sein du groupe ALDE, menée par le député Louis Michel, s'est prononcée contre la demande d'adhésion de la N-VA lors de la réunion constituante du groupe qui s'est tenue ce mardi 17 juin, a confirmé l'ancien ministre et commissaire européen dans un communiqué adressé à l'agence BELGA.

Les nationalistes flamands ont pour leur part précisé qu'ils n'avaient pas formulé de demande formelle d'adhésion au groupe ALDE "mais la porte leur est ouverte", a indiqué le porte-parole du groupe. Aucun vote n'a véritablement eu lieu, mais l'acceptation de la N-VA s'est faite "par acclamation", a-t-il expliqué.

Outre la N-VA, plusieurs autres partis régionalistes ont été admis. C'est le cas des formations espagnoles UPyD (Union Progrès et Démocratie) et Ciudadanos, du MPT portugais et de l'ANO (République tchèque).

L'ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt a par ailleurs été réélu mardi soir comme chef du groupe libéral. Ce dernier devait d’ailleurs donner une conférence de presse ce mercredi, mais elle a été annulée à la demande de la N-VA. Les nationalistes flamands ne veulent pas que Guy Verhofstadt communique avant que le conseil de parti ait décidé d'introduire une demande formelle d'adhésion à l'ALDE. Le conseil se réunit mercredi soir.

Les membres de la N-VA doivent officiellement choisir entre différentes options, dont l'ALDE fait partie. L'autre groupe qui pourrait entrer en ligne de compte est l'ECR des conservateurs britanniques.