Les voix recomptées à Rhode-Saint-Genèse: Van Eycken reste

A la demande du SP.A, le Parlement flamand a décidé mardi de recompter ce vendredi, en son sein, les quelque 25.000 votes émis dans quatre communes du canton de Rhode-Saint-Genèse (Brabant flamand) le 25 mai dernier. Il s’agissait de vérifier si Christian Van Eyken de l’Union des Francophones (UF) obtient bien un siège au Parlement flamand. Le recomptage aurait révélé des erreurs, mais sans impact sur la répartition des sièges attribués après les élections régionales. Van Eycken conserve donc son siège.
BELGA/WAEM

La liste UF - un cartel francophone qui parvient depuis des années à obtenir un siège au Parlement flamand - a réuni 34.741 voix le 25 mai dernier, soit à peine 64 voix de plus que le seuil d'éligibilité. Or, ce siège était très convoité par les socialistes flamands, à qui il manque un siège pour revenir au même niveau que les libéraux de l'Open VLD (soit 19 sièges).

Le président des socialistes, Bruno Tobback, misait donc sur un recomptage des voix. "A Rhode-Saint-Genèse, il y a eu des problèmes avec certains procès-verbaux. Le vote est tellement serré que je veux être tout à fait certain que le compte est bon. Cela dit, je respecte totalement le résultat des élections", avait déclaré Tobback récemment.

Lors de la séance d’ouverture du Parlement flamand, le 17 juin, les nouveaux élus décidaient avant même de prêter serment qu’ils souhaitaient que les voix soient recomptées pour l’élection régionale en Brabant flamand. Ils y avaient réservé donc la journée de ce vendredi.

Il s’agissait d’environ 25.000 votes provenant des quatre communes de Rhode-Saint-Genèse même, Drogenbos, Linkebeek et Wemmel, qui appartiennent au canton de Rhode. Le vote papier y était d’application. Le Parlement flamand a mis entre 32 et 40 collaborateurs à disposition pour le recomptage.

Les bulletins de vote avaient été amenés jeudi au Parlement flamand et ont passé la nuit sous scellés. Le recomptage a débuté vers 9h00 et devait être terminé vers 15h30.

Selon des sources interrogées par l'agence Belga, le recomptage a effectivement révélé des erreurs, mais celles-ci demeurent sans impact sur la répartition des sièges attribués lors des élections régionales. Christian Van Eyken (photo) conserve donc son siège au Parlement flamand. 

En raison du recomptage, les 20 élus en Brabant flamand n’ont pas pu prêter serment mardi dernier au Parlement flamand. Leur prestation de serment est reportée à mardi prochain.