L’espace aérien belge fermé durant deux heures

Les contrôleurs aériens de Belgocontrol seront en grève ce mercredi soir entre 18h45 et 20h45. Durant deux heures , il n'y aura pas de vols au départ ou à l'arrivée à Brussels Airport entre 18h45 et 20h45 ce mercredi. L’aéroport de Liège est également touché par l’action.

120 vols seront "impactés" par cette action de grève, selon un porte-parole de Brussels Airport. Il s'agit de 60 vols au départ et de 60 vols à l'arrivée. Sur ces 120 vols, 45 ont déjà été annulés. D'autres vols pourraient connaître des retards.

Les passagers sont invités à prendre contact avec leur compagnie et à s'informer sur les différents canaux d'information.

Le mouvement de grève initié par la CSC Transcom chez Belgocontrol concerne aussi Liege Airport, où deux vagues d'arrêt de travail sont prévues. La seconde vague est prévue entre 2 heures et 4 heures du matin jeudi. Celle-ci pourrait avoir des conséquences sur les vols de la TNT, même si l'aéroport espère que l'impact sera limité.

Une grève condamnée par l'association des compagnies aériennes européennes

"Une nouvelle fois, les passagers et les compagnies aériennes sont sérieusement affectés par une grève des contrôleurs aériens. L'association des compagnies aériennes européennes (Association of European Airlines - AEA) condamne cette action injustifiée durant l'une des périodes les plus chargées de l'année pour le secteur aérien", indique l'AEA dans un communiqué.

"Alors qu'une grève est menée par les contrôleurs aériens français, les contrôleurs belges vont arrêter le travail ce soir. La raison de cette action sociale est liée au propre intérêt des syndicats qui refusent d'accepter les améliorations nécessaires à leurs pratiques de travail", souligne l'AEA.

Les conséquences de ces grèves touchent les passagers, les compagnies, les transporteurs fret et les services de courrier express. Pour l'AEA, ces actions ne sont pas "justifiables".