La prison de Louvain affectée par une grève

Le personnel de la prison de Louvain-Central a arrêté le travail pour une durée de 24 heures lundi matin. Il proteste contre le manque d’effectifs, une situation qui empêche les employés de l’établissement de prendre leurs jours de vacances.

"L’équipe du matin n’a pas pris le travail. La police a pris le relais pour assurer la surveillance au sein de la prison", a indiqué Nick Mathues du syndicat socialiste ACOD.

Le personnel mène des actions depuis le 26 juin pour réclamer des engagements. "Mais il n’est pas entendu, donc nous avons décidé de durcir nos actions en entamant une grève de 24 heures", souligne-t-il.

Selon les syndicats, le manque de personnel correspond à 14 équivalents temps plein dans le service de gardiennage et 6 temps plein au sein de l'administration.

Les organisations syndicales menacent de mener des actions au finish, sans en préciser la forme.