Bert Kruismans : "Les Flamands sont devenus très arrogants"

"Si les francophones belges n’ignorent rien de ce qui se passe en France mais ne savent rien de ce qui se passe en Flandre, les Flamands sont encore pires : ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes". Dans une interview accordée ce samedi au quotidien De Tijd, l’humoriste Bert Kruismans estime qu’il n’y a pas de quoi rire de la mentalité flamande actuelle.

Bert Kruismans, l'humoriste flamand le plus célèbre en Wallonie, n'a plus envie de rire. Un mois et demi après les élections, seul le gouvernement germanophone, (soit un sur cinq), a déjà été formé.

"Lorsque j'entends Bart De Wever déclarer que les Flamands et les Wallons n'ont plus rien en commun, alors je me demande de quoi il parle"

"Nous les Flamands, nous aimons nous glorifier et nous adorons nous comparer aux Wallons. Pourtant la Flandre a le taux de suicide le plus élevé d’Europe et nulle part ailleurs la pollution de l’environnement est plus élevée que chez nous" déclare Kruismans.

"Nos enfants doivent avoir des dents parfaites et pour cela nous nous tapons les embouteillages de 17h30 pour aller chez l’orthodontiste et ensuite c'est l’académie de musique. Nous sommes comme des chiens qui tentent de s’attraper la queue".

Pour Kruismans cela ne fait aucun doute, les Flamands ont un désir morbide de perfection.

Par conséquent, nous sommes devenus des nombrilistes. "Tous les postes clés dans les grandes entreprises flamandes ou wallonnes sont détenus par des Flamands ou des Bruxellois bilingues. A cause de cela nous pensons que nous sommes meilleurs que les autres et plus intelligents. C’est dangereux. Et puis, il parait que les Flamands pensent que les Francophones sont arrogants".

L'interview de Bert Kruismans dans De Tijd  (en néerlandais)