Une dizaine de Belges veulent quitter la Libye

Le service public fédéral des Affaires étrangères cherche actuellement une solution pour des ressortissants belges qui veulent quitter la Libye, en raison d’une détérioration de la situation sécuritaire et l’intensification de combats entre milices rivales. Les Belges n’ont pu être évacués avec un groupe de Français et Britanniques, il y a 2 jours.
LIBYA2014

Les ressortissants belges n'ont pu accéder aux bateaux affrétés pour les Français et les Britanniques à cause du manque de places, indiquait mercredi le porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères. "Nous cherchons actuellement une solution pour les ressortissants belges désireux de quitter la Libye".

Au total, 66 Belges se trouveraient en Libye. Une dizaine d'entre eux souhaiterait quitter le pays. Ces derniers jours, la situation en Libye s’est nettement dégradée, notamment autour de l’aéroport de Tripoli (photo), où de violents combats opposent des milices rivales. Ces combats ont déjà fait plus d’une centaine de morts et provoqué d’importants dégâts depuis le milieu du mois de juillet.

Le 16 juillet dernier, le SPF Affaires étrangères avait déjà recommandé aux ressortissants belges se trouvant en Libye de quitter le pays.

"Si vous vous trouvez actuellement en Libye, vous devriez décider de quitter le pays immédiatement et tenir compte que tous les déplacements par la route vers les pays avoisinants sont complètement déconseillés", peut-on notamment lire dans les conseils donnés par le service fédéral aux voyageurs.

Les Etats-Unis, dont l’ambassade se trouve sur le chemin de l’aéroport de Tripoli, ont évacué leur personnel diplomatique samedi dernier.