Beaucoup moins de vols de câbles sur les voies

Le nombre de vols de câbles enregistrés au premier semestre de cette année sur le réseau ferroviaire belge a diminué de façon spectaculaire, à savoir de 76% par rapport au premier semestre 2013. La SNCB et Infrabel attribuent ce résultat à leur plan d’action contre les vols.

Quelque 140 vols de câbles ont été enregistrés pendant le premier semestre 2014, contre 585 incidents au cours de la même période l’an dernier, annoncent vendredi les chemins de fer belges et Infrabel. Il s'agit d'une diminution de 76% des vols, se réjouissent l'opérateur ferroviaire et le gestionnaire d'infrastructures.

Lors des six premiers mois de cette année, 97 incidents ont causé 8.618 minutes de retard sur le réseau, en comparaison avec les 353 incidents qui avaient généré 32.889 minutes de retard lors du premier semestre 2013. C’est une diminution de 72,83% du temps perdu à cause de ces incidents.

Les deux entreprises publiques mettent ces baisses spectaculaires au compte du plan national de lutte contre les vols de câbles, lancé en mai 2013. Plusieurs mesures prises dans le cadre de ce plan - comme le remplacement du cuivre par de l'aluminium ou l'interdiction d’utilisation d’argent liquide dans le négoce de cuivre - ont rendu plus difficile la vente du butin des voleurs.

L'aspect répressif a également été renforcé puisque des peines de prison plus lourdes sont désormais prononcées contre les voleurs de cuivre. Les agents de Securail et de la police des chemins de fer ont également intensifié leurs opérations visant à empêcher de tels larcins.

La province la plus touchée par les vols de câbles est le Hainaut, avec 57 incidents. La province de Liège et la région de Bruxelles suivent, avec respectivement 21 et 17 cas enregistrés au premier semestre 2014.