Une dizaine de Belges évacués de Libye

Sept ressortissants belges ont pu quitter jeudi soir la Libye à bord d’un navire grec dépêché pour évacuer le personnel de l’ambassade de Grèce, a annoncé le porte-parole des Affaires étrangères, Hendrik Van de Velde. Le bateau se dirige vers le port près d’Athènes, Le Pirée. D’autres Belges ont décidé de regagner le pays par leurs propres moyens.
AP2014

Le navire grec a été dépêché vers la Libye pour évacuer le personnel de l’ambassade de Grèce, ainsi que plusieurs dizaines de ressortissants grecs, a indiqué jeudi le porte-parole des Affaires étrangères, Hendrik Van de Velde. Le bateau devait quitter les côtes libyennes à 19 heures jeudi, pour se diriger vers Le Pirée, à Athènes. Plusieurs pays européens ont évacué leurs ressortissants et leur personnel diplomatique ces derniers jours, en raison de la "situation sécuritaire".

"Une famille composée de sept ressortissants belges quitte le pays à bord du bateau affrété par la Grèce. Une seconde famille de trois personnes a décidé de regagner la Belgique par ses propres moyens, en transitant par la Tunisie. Une troisième a finalement fait le choix de rester en Libye", indiquent encore les Affaires étrangères.

Au total, 66 Belges se trouvent en Libye. Une dizaine d'entre eux avaient émis il y a 2 jours le souhait de quitter le pays où des combats opposent des milices rivales.

Une cinquantaine de personnes disposant de la double nationalité a souhaité rester en Libye, malgré les recommandations des Affaires étrangères belges, formulées depuis le 16 juillet dernier..

"Cette évacuation n'a pas de force contraignante. Chaque citoyen est libre de faire ses choix", explique Van de Velde. Le service public fédéral, qui planchait depuis mercredi sur une solution à destination des ressortissants belges souhaitant quitter le pays, a fait part de sa "reconnaissance aux autorités grecques."

LIBYA2014