Le Musée juif de Bruxelles sera reconstruit

Le musée situé à la Rue des Minimes (photo), dans le quartier bruxellois des Marolles, sera démoli puis reconstruit au même endroit, a indiqué son président Philippe Blondin au quotidien Het Laatste Nieuws. La décision est antérieure à l’attentat du 24 mai dernier, qui a coûté la vie à quatre personnes présentes au musée au moment de la fusillade.

La décision de démolir le bâtiment a été prise il y a deux ans, et n'a donc aucun lien avec l'attentat commis le 24 mai dernier, qui a coûté la vie à quatre personnes - un couple de touristes de Tel Aviv, une bénévole et un employé du musée.

"Le bâtiment qui abrite le Musée juif est ancien. La décision de détruire et de reconstruire un nouveau musée a été prise il y a deux ans déjà", explique Philippe Blondin au quotidien flamand. "Un appel d'offre a été passé. Plusieurs bureaux d'architectes européens ont proposé leurs services et nous avons finalement choisi un projet. La décision a été prise bien avant l'attaque et n'a donc aucun lien avec l'attentat. Il appartiendra maintenant aux architectes de déterminer si, à la lumière des derniers événements, des mesures de sécurité supplémentaires devront être inclues dans les plans."

Le président de l'établissement espère débuter les travaux de démolition à la fin de 2015. "Mais tout cela dépendra aussi des procédures de permis de construire et d'autres éléments encore", conclut Philippe Blondin.