126 seniors doivent rendre leur permis de conduire

L’an dernier, 1.800 personnes âgées de plus de 65 ans (photo principale hors contexte) ont pris part à un test d’aptitude à la conduite. Quelque 126 d’entre elles se sont ensuite vu retirer leur permis, après avoir échoué au test et été jugées inaptes à prendre encore le volant. L’information provient du quotidien Het Belang van Limburg, sur base du rapport annuel de l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR).

Le test d’aptitude à la conduite automobile - composé d’épreuves psychiques et médicales - n’est pas obligatoire, précise l’Institut belge pour la sécurité routière.

"Les seniors prennent part à ce test à la demande de leur médecin, de leur assurance ou de leurs enfants, qui veulent savoir si leur père ou leur mère est encore capable de se mettre au volant en toute sécurité", indique Karin Genoe, administratrice déléguée de l’IBSR.

Parmi les conducteurs de plus de 65 ans qui passent le test de conduite, environ 7 à 8% ne le réussissent pas. L’an dernier, il s’agissait d’un total de 126 seniors qui se sont ainsi vu retirer leur permis de conduire.

Parmi les seniors de moins de 65 ans, la proportion des échecs au test de conduite est de 6%.