MH17 : première victime belge identifiée

L’équipe d’identification des victimes (DVI) de la police fédérale est parvenue à identifier l’un des six Belges qui sont décédés à l’est de l’Ukraine dans le crash de l’avion de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, le 17 juillet dernier. Par respect pour les proches de la victime, son identité n’a pas été divulguée, indiquent les quotidiens De Morgen et Het Laatste Nieuws.
AP2014

Pour protéger les proches de la victime belge qui vient d’être identifiée aux Pays-Bas, la police fédérale ne souhaite pas préciser de qui il s'agit.

Le vol MH17 a été abattu au-dessus de l'est de l’Ukraine le 17 juillet. Les 298 passagers et membres d’équipage qui étaient à bord du Boeing de la compagnie aérienne malaisienne sont décédés.

Parmi eux, il y avait six Belges: un garçon de 12 ans originaire de Brasschaat, son père (et sa mère néerlandaise), une Belgo-Australienne qui vivait en Australie, un homme de Wetteren, un homme de Berchem et une femme de Groningen avec la double nationalité belgo-néerlandaise.

L'identification des victimes s'effectue actuellement aux Pays-Bas - où tous les corps ont été rapatriés en raison d’une majorité de victimes de nationalité néerlandaise -, au moyen des empreintes digitales, des vêtements et des objets personnels, mais aussi d'échantillons d'ADN et de l'examen des dents.

A l’heure actuelle, 65 des 298 victimes ont déjà pu être identifiées.