Steven Defour signe pour 5 ans à Anderlecht

L’ancien capitaine du Standard de Liège et Diable rouge quitte le FC Porto, où il jouait depuis août 2011, pour rejoindre les champions de Belgique. Un transfert "entrant" pour 6 millions d’euros - le plus cher de l’histoire du championnat belge. "Un moment historique" pour le Sporting d’Anderlecht, qui voulait renforcer son équipe. Quant au Malinois de 26 ans, il souhaite surtout "retrouver le plaisir de jouer et atteindre un niveau encore plus élevé".

Steven Defour a signé un contrat de 5 ans au Sporting d'Anderlecht. L'ancien joueur du Standard de Liège quitte ainsi le FC Porto, où il évoluait depuis 3 ans, pour rejoindre les champions de Belgique. Le Diable Rouge a été présenté mercredi soir à Neerpede.

Au Portugal, le club bruxellois a trouvé un accord avec le FC Porto pour 6 millions d'euros, selon un communiqué du club portugais, un montant qui peut se monter à 6,5 millions d'euros avec les bonus. Cela en fait le transfert le plus cher de l'histoire du championnat de Belgique. Et de loin. "On l'a déjà dit souvent, mais c'est vraiment cette fois le transfert du siècle", s'est réjoui Roger Vanden Stock (photo), le président du Sporting. "Mais il est clair à présent que nous ne pouvons plus comme la saison dernière parler de saison de transition. Notre objectif est le titre. C'est un moment historique."

En concurrence avec le Standard de Liège, Anderlecht a su convaincre Steven Defour. "Ce ne fut pas une décision facile à prendre. J'ai passé de fantastiques années au Standard, mais il y a moment où il faut penser à soi. Anderlecht a su me convaincre", a expliqué Steven Defour aux côtés d'Herman Van Holsbeeck, le directeur général d'Anderlecht et Besnek Hasi, l'entraîneur des Mauves, mercredi soir.

Transfert inhabituel

Soulier d'Or en 2007, Steven Defour (26 ans) fut deux fois champion de Belgique avec le Standard (en 2008-2009), où il a joué de 2006 à 2011 en provenance du Racing Genk, et deux fois champion du Portugal (2012 et 2013). Un transfert « rentrant » vers la Belgique d’un joueur belge qui évolue déjà au niveau international est plutôt rare.

Steven Defour expliquait encore ce mercredi : "La page de Porto est tournée. Il était d'ailleurs grand temps, car en ne jouant à peu près qu'un match sur deux, je régressais. Je me suis bien entraîné, mais il me manque le rythme des matches. Autrement dit mon premier objectif à Anderlecht sera de redevenir le joueur que j'étais avant. Je ne pense donc pas du tout que jouer tous les matches au Sporting représente un pas en arrière, à partir du moment où je ne pouvais pas espérer autant de temps de jeu à Porto. Et puis cela m'est bien égal, surtout si cela me permet plus tard de faire deux pas en avant".

Et le Diable rouge de conclure : "J'ai toujours respecté Anderlecht, et je m'entendais bien avec la direction. Elle me voulait absolument et s'est donné les moyens de réaliser son souhait. A moi maintenant de mériter cette confiance sur le terrain, et de prouver que l'investissement se justifiait... ".

Steven Defour devient le nouveau numéro 16 des Mauves, le même numéro que celui qu’il porte en équipe nationale.