Des fissures dans le fuselage de F-16 belges

La force aérienne précise ce jeudi qu’il s’agit de 3 des 10 jets biplaces qui servent à l’écolage de pilotes, et donc pas d’avions de combat réguliers. Les appareils endommagés ont d’ailleurs déjà été réparés. Des contrôles supplémentaires ont été effectués sur les avions belges après qu’un problème similaire de fissures ait été signalé sur des F-16 américains.

Au mois de juillet dernier, l’armée américaine avait découvert de petites fissures sur certains de ses appareils F-16. Elle en avait averti les pays qui possèdent le même type de jets biplaces, en leur conseillant de vérifier l’état de leur flotte.

"Nous avons identifié le problème de fissures sur trois appareils F-16, et ils ont été réparés", indiquait le général Claude Van de Voorde de la force aérienne belge. "Maintenant nous avons instauré pour l’ensemble de la flotte de F-16 un programme de suivi. Toutes les 20 heures, ces avions sont à nouveau inspectés".

En plus des dix avions d’écolage, la composante air de l’armée belge possède encore une cinquantaine d’avions de combat. Les F-16 belges sont en moyenne âgés d’une trentaine d’années.

Les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège et Israël ont également été sollicités pour inspecter leurs F-16 à la suite de la découverte des fissures sur les appareils américains. L’origine du problème n’est pas encore connue.