Les musulmans de Belgique se distancient des crimes de l’EI

Dans un communiqué publié mercredi en fin d’après-midi, l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) s’est dit "choqué par les crimes commis par l’Etat Islamique en Irak", en dénonçant surtout les "exécutions et persécutions que subissent les minorités religieuses".

L’Exécutif affirme ne se reconnaître en rien dans les agissements et les objectifs du groupement Etat Islamique (photo) et récuse d'ailleurs le dénominatif "islamique" de ce groupement puisque ces agissements criminels n'ont rien à voir avec l'Islam qui, au contraire, prône des valeurs nobles de fraternité, de respect et de paix", indique le communiqué.

En outre, l'EMB "condamne de la façon la plus ferme les activités de certains jeunes qui soutiennent l'Etat Islamique". Enfin, l'Exécutif des musulmans de Belgique s'engage à continuer "à se concerter, à n'importe quel niveau, avec d'autres instances pour combattre la radicalisation de certains jeunes musulmans".

Dans son communiqué de mercredi, l'EMB ne fait pas mention des propos tenus mardi soir dans l’émission "Terzake" de la VRT par le bourgmestre d'Anvers et président de la N-VA, Bart De Wever. Celui-ci avait déclaré qu'il pouvait difficilement comprendre la réaction de l'EMB qui, dans un premier temps, avait estimé ne pas devoir prendre ses distances par rapport aux agissements de l'Etat Islamique puisqu'il n'avait rien à voir avec ce groupement.

"Si cela s'était passé au nom de mon dieu, je me serais empressé de prendre mes distances", avait affirmé Bart De Wever.

AP2014

Au niveau international, le monde musulman a déjà massivement condamné les actions de l’Etat Islamique en Irak, notamment après que les chrétiens aient été chassés de leur ville de Qaraqosh au début du mois d’août.

L’une des condamnations les plus récentes émanait du grand Mufti d’Arabie, Abdel Aziz Al-Cheikh. Il a déclaré que l’organisation jihadiste, dans laquelle combattent notamment des ressortissants belges, est "l’ennemi numéro un de l’islam".

AP2010

Les plus consultés