Un policier apprenait à ses collègues à faire disparaître des amendes

L’enseignant principal de l’école de police de Flandre occidentale aurait montré à certains de ses collègues comment escamoter une amende routière. Une enquête pour fraude aux procès-verbaux est en cours.

L'inspecteur en question aurait notamment aidé un jeune collègue de la police d'Ypres à faire disparaître une amende de 170 euros que ce dernier avait reçu pour avoir roulé à du 80 km/h là où le 50 était imposé.

Un autre collègue a remarqué que le PV en question, dont le jeune agent s'était plaint ouvertement, avait disparu. Il a signalé ce fait, dont le parquet et le Comité P se sont saisis.

Une enquête sur cette fraude aux procès-verbaux est toujours en cours. Les enquêteurs recherchent d'éventuelles autres disparitions de p-v.

Les deux inspecteurs, eux, ont déjà écopé d'une sanction disciplinaire de 10% de perte salariale durant deux mois. L'un des deux a interjeté appel.

Pas une première

D’après le président du Comité P, Yves Keppens, il ne s’agit pas d’un cas isolé. "Je ne peux pas dire que cela arrive très souvent – ce serait regrettable. Mais nous savons que cela se passe exceptionnellement et que parfois la fraude est mise au jour".

Yves Keppens souligne que le Comité P prend ce genre d’affaires très au sérieux. "Le parquet compétent doit tout d’abord prendre ses responsabilités et poursuivre pénalement l’affaire. Le Comité P s’y intéressera s’il apparaît qu’il existe des disfonctionnements généraux au sein du corps de police concerné".