La centrale de biomasse de Gand bientôt en activité

La centrale Max Green d’Electrabel, la plus importante de ce type en Belgique, sera à nouveau opérationnelle d’ici peu, indique le quotidien De Morgen. Elle était fermée depuis le mois de mars à cause d’un différend au sujet des subsides pour l’énergie verte, qui aurait maintenant pu être réglé.

La nouvelle ministre flamande à l'Energie, Annemie Turtelboom (Open VLD), a confirmé que le dossier était en bonne voie, mais qu’une décision définitive n'est pas encore tombée. Electrabel, qui gère la centrale biomasse Max Green, indique pour sa part que les parties travaillent à une solution au différend concernant les subsides pour l’énergie verte. Un différend qui a mis la centrale à l’arrêt depuis mars dernier.

La plus importante centrale biomasse de Belgique, située dans le port de Gand (Flandre orientale, photo), peut fournir du courant électrique à 320.000 familles. On peut y brûler annuellement quelque 800.000 tonnes de granulés de bois (aussi appelés "pellets"), pour produire de l’électricité verte.

L’industrie de transformation du bois s’était opposée en début d’année à la combustion de pellets et avait réclamé que la centrale de biomasse gantoise soit privée de ses subsides flamands. Le secteur aurait maintenant reçu des garanties qu’aucun bois ne serait plus utilisé en Belgique pour la fabrication de pellets. Il aurait alors levé son opposition aux subsides publics pour la centrale gantoise.