Anvers prendra des sanctions pour une boîte aux lettres non vidée

Le collège échevinal d’Anvers vient de durcir son règlement de police. Les Anversois pourront ainsi être sanctionnés pour une boîte aux lettres détériorée ou qui déborde de courrier. L’interdiction de vente d’alcool et de mendicité décrétée dans le centre-ville a aussi été élargie.
McPHOTO / INSADCO / Bilderbox

L’information est révélée par les quotidiens De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Dans le règlement communal qui vient d’être adapté figure qu’une boîte aux lettres doit être en bon état. Elle doit être verrouillable et vidée régulièrement.

Depuis 1999, le système des sanctions administratives permet aux communes de sanctionner directement certains comportements inciviques comme l’interdiction de jeter des détritus sur la voie publique, tapage nocturne, obligation de ramasser les déjections cannines… Ce système permet à la fois de désengorger les tribunaux et le parquet et d’assurer qu’une sanction effective soit prononcée.

Le quotidien Gazet van Antwerpen écrit aussi, ce samedi, que le collège échevinal d’Anvers a mis définitivement fin à la tradition de donner un pourboire aux employés du service de propreté de la ville lors de la période de fin d’année.

Cette question avait suscité une polémique au début de l’année. Dans le nouveau règlement du personnel communal figure qu’il est interdit de demander et d’accepter de l’argent et ce y compris en dehors des heures de travail.

L’interdiction de vente d’alcool et de mendicité élargie

L’interdiction de vente des boissons alcoolisées et de mendicité décrétée dans le quartier autour de la De Coninckplein a été prolongée jusque fin 2015 et élargie a d’autres rues autour de la gare d’Anvers–Centraal. Cette décision a été prise vendredi par le collège échevinal d’Anvers devant les résultats très positifs engendrés par les premières mesures.