Ebola: Le collaborateur de MSF n'est pas atteint par le virus

Un premier test sanguin révèle que le collaborateur de Médecins sans frontières (MSF) placé en quarantaine jeudi au CHU Saint-Pierre de Bruxelles n'a pas contracté le virus Ebola, a indiqué vendredi le SPF Santé publique. "Nous sommes assez sûrs (du résultat) mais pour être totalement sûrs, un deuxième test sera réalisé lundi", a expliqué Sven Heyndrickx, du SPF Santé publique.

Jeudi midi, l'homme s'était senti mal alors qu'il donnait une formation pour l'association sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles. Comme il revenait d'une zone à risque, il avait été transféré immédiatement à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles.

Il répondait aux trois conditions de la catégorie à haut risque: il revenait d'un pays touché par la maladie, il avait été en contact sur place avec le virus et il avait de la fièvre.

Un deuxième échantillon de sang sera prélevé lundi. Selon Sven Heyndrickx, le résultat du second test sera connu dans le courant de la journée de mardi.

La semaine dernière, un adolescent guinéen de 13 ans également suspecté d'avoir contracté le virus Ebola avait été placé en quarantaine à Ostende, mais il souffrait en réalité de paludisme.