Lokeren arrache l'égalisation face au Standard

Le Standard a été rejoint sur le fil à Lokeren par un but de Leye (87-ème) et a dû se contenter d'un partage 1-1, dimanche, lors de la sixième journée du championnat de Belgique. Le dernier match de la 6e journée de la Pro-League a vu Charleroi battre Malines 2-0.

Le Standard comme Lokeren avaient l'occasion de dépasser le FC Brugeois et de rejoindre La Gantoise, Westerlo et Ostende au troisième rang du classement.

Le Standard trouva rapidement l'ouverture par De Camargo. Le Brésilien profita d'un centre de Ciman mal négocié par la défense pour surprendre Copa en un temps (7-ème).

À la demi-heure, Remacle effectua un bel enchaînement contrôle poitrine-frappe de l'extérieur qui ne laissa aucune chance à Kawashima, mais l'arbitre Delferière annula pour hors-jeu (29-ème).

À la 55-ème, Milec écopa d'une deuxième carte jaune et laissa le Standard en infériorité numérique.

Le forcing de Lokeren finit par payer à la 87-ème. Sur corner, Leye devança Van Damme et d'une tête rageuse remit les deux équipes à égalité. Abdurahimi fit ensuite trembler la transversale de Kawashima, mais le score resta de 1-1 (90-ème+4).

Le Standard enregistre une quatrième rencontre de rang sans victoire. Les deux équipes se partagent la septième place avec 8 points.

Anderlecht, rejoint par le FC Brugeois dans l'après-midi (2-2), est en tête du classement avec 14 points devant Mouscron-Péruwelz (11).

Charleroi bat Malines 2 à 0

Le dernier match de la 6e journée de la Pro-League a vu Charleroi battre Malines 2-0. Les buts ont été inscrits par Ndongala (63e) et Dewaest (80e). Au classement, Charleroi (7 points) passe de la 15e à la 9e place et Malines (6 points) est 13e.

L'entraîneur carolo Mazzù a aligné deux joueurs en pointe, Kebano et Rossini, et Kitambala sur le flanc droit.

Devant leur public, les Zèbres ont tenté de porter le ballon dans l'autre camp. Leur progression était assez maladroite. Suite à une perte de balle, Claes s'est retrouvé seul devant Penneteau (5e) mais l'attaquant malinois n'a pas appuyé son tir du gauche.

Charleroi a poursuivi son travail de sape mais sans véritablement menacer Biebauw. Il a certes forcé quatre corners, mais qui n'ont rien donné malgré deux timides tentatives de la tête de Rossini.

Si le public s'est ennuyé en première mi-temps, la deuxième ne l'a pas déçu. Le milieu carolo Tainmont a donné le ton en semant la panique dans les 16 mètres adverses. Malines a directement répliqué en obligeant Penneteau à sortir deux fois pour écarter le danger.

Le match était lancé et à la 63e, Ndongala, monté au jeu une minute plus tôt, a ouvert la marque(1-0).

Alors que la rencontre devenait plus musclée, les deux équipes ont à tour de rôle eu l'occasion de mettre le ballon au fond.

Ce qu'a finalement réussi Dewaest (80e) en reprenant de la tête un coup franc botté par Kitambala (2-0).