Le musée Red Star Line à Anvers attire les foules

Le 28 septembre prochain, un an exactement après son inauguration par le roi Philippe et la reine Mathilde, le musée installé dans d’anciens hangars de la compagnie maritime Red Star Line dans l’ancien port anversois aura accueilli près de 200.000 visiteurs. Soit le double des 100.000 visiteurs qui avaient été escomptés par les autorités anversoises, indiquent les quotidiens Gazet van Antwerpen et Het Nieuwsblad.

Le musée raconte l’histoire de plus de 2 millions d’immigrants européens qui, entre 1873 et 1934, ont quitté Anvers pour rejoindre Ellis Island à New York. "Grâce à une bonne campagne de promotion, nous avons pu mettre le musée sur le marché", se réjouit Luc Verheyen, le directeur du Musée Red Star Line.

"Nous avons aussi bénéficié de l’intérêt des médias. Et le bouche-à-oreille a fait le reste pour promouvoir notre musée. D’autre part, les Anversois avaient de grandes attentes par rapport au musée".

Les premiers mois après l’ouverture du Musée Red Star Line, on aurait cru que tous les habitants de la métropole faisaient la file devant les anciens hangars de la compagnie maritime pour y découvrir les histoires d’immigrants européens partis chercher leur bonheur en Amérique. Par la suite, c’est le public étranger qui s’est pressé aux portes du nouveau musée.