Les universités flamandes en difficultés financières

Les universités tirent la sonnette d’alarme. Leur budget de fonctionnement augmente nettement moins rapidement que le nombre d’étudiants, alors que le nouveau gouvernement leur demande en plus de réaliser des économies. Pour garantir une qualité d’enseignement, les universités doivent pour l’instant puiser dans leurs réserves. Les universités affirment qu’une augmentation du droit d’inscription n’est pas une solution miracle à leur situation financière précaire.
BELGA/VAN ASSCHE

Au cours des 5 dernières années, le nombre d’étudiants inscrits dans les universités flamandes a augmenté de 25%, alors que le nombre de membres du personnel académique n’a augmenté que de 4%. Le budget de fonctionnement n’est ainsi plus en rapport avec la population d’étudiants.

Les universités tirent la sonnette d’alarme : la qualité de l’enseignement dispensé est en péril. Le doyen de la faculté d’Economie de l’Université de Gand (Flandre orientale), Marc Declercq, doit ainsi donner cours à 1.500 étudiants de première année en droit et économie. Pour ce faire, il n’a que deux assistants.

L’organisation d’examens oraux est presque impossible dans pareilles conditions. Et les mesures d’économie se reflètent aussi dans l’infrastructure vieillie et des auditoires trop petits pour le nombre d’étudiants inscrits.

A l’heure actuelle, les universités pallient aux manques de moyens financiers grâce à leurs réserves, réalisées pour des projets d’immobilier et de recherches. Mais d’ici 2019, ces réserves seront épuisées, indique le quotidien financier De Tijd sur son site internet.

Les autorités académiques soulignent qu’une augmentation du droit d’inscription - comme le nouveau gouvernement flamand le leur permet dorénavant - ne serait qu’une goutte d’eau dans l’océan, et certainement pas une solution miracle pour résoudre les problèmes financiers. "Les inscriptions ne représentent en effet que 4% du revenu total des universités", explique Koenraad Debackere, professeur à l’Université catholique de Louvain (KU Leuven).