"Les petits commerces en voie d’extinction"

Le nombre de commerces de détail a diminué d’un quart ces cinq dernières années. D’après le Syndicat national des indépendants (SNI), qui se base sur les chiffres de l’Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI), ils ne sont aujourd’hui plus que 60.000 dans le pays.

Ce déclin est l’une des conséquences de la pression exercée par les grandes chaînes. Il est toutefois également dû à une hausse de la concurrence venue du Net.

Le SNI appelle les négociateurs du prochain gouvernement et les administrations locales à supprimer les dénommées "taxes ravageuses", comme par exemple les taxes sur les enseignes et les panneaux lumineux. Le syndicats des indépendants demande également qu’une série de mesures soit prise pour stimuler les petits commerces.

"Nous voudrions que davantage d’attention soit accordée à la problématique du stationnement ainsi qu’à l’accès aux villes et aux communes", précise la présidente du SNI, Christine Mattheeuws. "Nous demandons également aux autorités locales de revoir la politique de location. De nombreuses villes et communes achètent elles-mêmes des immeubles pour ensuite les louer aux commerces de détail à des prix raisonnables", ajoute-t-elle.