Anvers fait la chasse aux mauvais payeurs

L’Entreprise communale autonome de parking d’Anvers (GAPA) va envoyer à plus de 14.000 Néerlandais une sommation de payer leurs amendes en retard. Elle espère récupérer ainsi une somme supplémentaire de 300.000 euros, indique ce jeudi le quotidien Gazet van Antwerpen.

Depuis 2013, les contrôleurs de l’Entreprise communale autonome de parking d’Anvers (GAPA) ont placé des amendes sur le pare-brise de 14.184 voitures avec une plaque d’immatriculation néerlandaise parce qu’elles étaient mal garées dans la métropole anversoise.

En l’absence d’un accord avec les Pays-Bas sur l’échange des numéros de plaques d’immatriculation et des adresses des contrevenants, les amendes sont resté impayées jusqu’à ce jour.

L’échevin anversois de la Mobilité, Koen Kennis, a cependant annoncé qu’un accord était intervenu entre les autorités néerlandaises et anversoises. A partir du mois d’octobre, GAPA pourra obtenir des Pays-Bas les données de contrevenants néerlandais, via le Service des mises en circulation des véhicules.

Pareils accords n’existent pas encore avec d’autres pays voisins de la Belgique. Nombre d’amendes remises à des ressortissants étrangers restent donc impayées. La semaine dernière, la presse néerlandaise annonçait que des dizaines de milliers de Belges allaient recevoir ces prochaines semaines dans leur boîte aux lettres de vieilles amendes de parking des Pays-Bas, encore impayées.

© Gert-Jan