Plusieurs attentats de djihadistes déjoués en Belgique

Le parquet fédéral a fait échouer au cours des derniers mois plusieurs attaques dans notre pays projetées par d'ex-combattants revenus de Syrie ou par des sympathisants de l'organisation terroriste Etat Islamique, révèlent samedi L'Echo et De Tijd en s'appuyant sur des sources judiciaires.

Les services de sécurité et de justice ont délibérément caché ces informations afin de ne pas alarmer la population. Les suspects, qui ont été arrêtés, sont toujours incarcérés.

"Il s'agit d'attaques comparables à celle de Mehdi Nemmouche au Musée Juif de Bruxelles", commentent différentes sources.

Le 24 mai 2014, un attentat avait fait 4 victimes au Musée juif de Bruxelles.

Dans un cas, le parquet fédéral avait eu vent d'un projet concret d'attaque et était immédiatement intervenu. Dans un autre dossier, une intervention a également eu lieu, même si les enquêteurs ne connaissaient pas le projet précis des terroriste, écrivent les quotidiens économiques et financiers.

Tant le parquet fédéral que l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace ont refusé de commenter ces informations.

La rédaction de la VRT a obtenu la confirmation qu’un groupe d’hommes a été arrêté l’été dernier à Anvers. Les préparatifs en vue de commettre une attaque étaient déjà bien avancés puisqu’ils avaient déjà acheté des armes. Il est par contre difficile de savoir quelle était leur cible. On ignore aussi si ces hommes ont des liens avec les combattants en Syrie. Ils auraient par contré été inspiré par les combattants de l’Etat islamique.

C’est la première fois que des révélations sont faites selon lesquelles des fondamentalistes musulmans avaient des plans concrets d’attentats en Belgique.

Depuis le mois d’août une nouvelle vague de combattants Belges seraient partis en Syrie. Actuellement on possède les noms de 325 Belges mais ce nombre est certainement supérieur et devrait avoisiner les 400.

Ce problème dépasse la capacité des services de police et de renseignement. Selon les sources de l'Echo et du Tijd, 90 Belges qui ont combattu en Syrie sont revenus sur notre territoire, "dont 1 sur 9 a l'intention de commettre un attentat".
 

THE ASSOCIATED PRESS2014