Tom Van Grieken sera le nouveau président du Vlaams Belang

Tom Van Grieken sera le nouveau président du Vlaams Belang. Il a été choisi ce samedi par le Conseil de parti de la formation nationaliste. Tom Van Grieken est parlementaire flamand et âgé de 27 ans. Sa candidature sera soumise au vote du congrès le 19 octobre.
Nicolas Maeterlinck

Tom Van Grieken, originaire de Mortsel a bénéficié du soutien de 80 des 99 membres du Conseil présents. Douze d'entre eux ont voté contre lui et il y a eu une abstention. L'ancien sénateur Freddy Van Gaver, qui se présentait contre Tom Van Grieken, a finalement retiré sa candidature.

Ce jeune parlementaire, peu connu, prend la tête d’un parti lourdement sanctionné par les électeurs le 25 mai dernier. Après cette défaite électorale le président Gerolf Annemans avait annoncé qu’il ne se représenterait pas.

Soucieux de faire venir de nouvelles personnalités, d'amener un nouveau style et de réfléchir à de nouvelles thématiques, le jeune candidat n'entend cependant pas renoncer à ce qui fait "le core business" du Vlaams Belang qu'il entend toutefois débarrasser de son "étiquette" d'extrême droite.

Selon lui, le cordon sanitaire contre le Vlaams Belang vise le style du parti plus que ses idées.

Tom Van Grieken est toutefois proche des idées de Filip Dewinter et a pris part à des actions controversées du parti.

"La droite radicale décomplexée"

"La Flandre a besoin d'une opposition de droite", a dit samedi Tom Van Grieken selon qui le Vlaams Belang doit incarner la "droite radicale décomplexée".

Le parti doit également rester attaché à ses thématiques traditionnelles que sont l'indépendance de la Flandre, "le problème des étrangers", la "lutte contre l'islam" et la sécurité.

"Si le Vlaams Belang devait renoncer à son combat pour l'indépendance, je renoncerais au Vlaams Belang", a-t- il lancé.

La candidature de Tom Van Grieken sera soumise au vote du congrès des membres qui aura lieu le 19 octobre.