GAIA critique le goût de Philippe pour la chasse

GAIA, l’organisation qui milite pour le bien-être des animaux a pris pour cible le roi Philippe qui a annoncé son intention de chasser 90 biches dans le domaine royal de Ciergnon, dans les Ardennes. Le roi aurait obtenu l’autorisation du gouvernement wallon. Selon le quotidien flamand Het Nieuwsblad, Philippe aurait été aperçu lundi dans une armurerie célèbre de la rue royale à Bruxelles.

Le roi Philippe a été photographié lundi alors qu’il se trouvait rue royale à Bruxelles, devant l’armurier "Binet et Fils".

Ce magasin d’armes fait partie depuis longtemps des fournisseurs de la cour pourtant le commerçant a refusé de réagir à cette visite royale.

Plusieurs chasses royales seront organisées cette année au Domaine de Ciergnon qui compte 6.000 hectares qui sont en général loués à des groupes de chasseurs.

Mais d’après Het Nieuwsblad, le roi se réserve une partie du domaine pour s’adonner lui-même à la chasse. Le prince Lorenz et son fils Amedeo y participent notamment.

L’organisation de défense des animaux GAIA a réagi à l’intention du roi de tirer 90 biches cette année et estime que "chasser constitue une forme de violence, dont les animaux sans défense sont les victimes". Michel Vandenbossche, le directeur de GAIA estime que "c’est une honte qu’un roi ose s’adonner à la chasse".

Le roi se défend face aux critiques de GAIA en expliquant que la chasse est nécessaire "afin de maintenir l’équilibre de la faune sauvage dans les forêts et les bois de Wallonie". C’est la raison pour laquelle il a obtenu l’autorisation de l’agence wallonne de la Nature et des Forêts.

La période d’’ouverture de la chasse aux biches et aux cerfs est fixée cette année au 1er octobre et ce jusqu’au 31 décembre.