Les lions de pierre seront de retour à Ypres en 2017

Deux statues de lions en pierre (photo) qui se trouvent à l’entrée du Musée de la guerre de Canberra, capitale de l’Australie, reviendront brièvement à Ypres (Flandre occidentale) pour des commémorations en 2017. Elles ont trôné pendant des siècles devant la Halle aux draps, puis devant la Porte de Menin à Ypres et ont survécu à la Grande Guerre. En 1936, elles étaient offertes à l’Australie, en souvenir des soldats australiens qui ont perdu la vie sur les champs de bataille de Flandre.

Bien des soldats ont dû passer devant les deux lions de pierre, il y a 100 ans. Parmi eux, les quelque 10.000 militaires australiens qui marchèrent sur la route de Menin vers la ligne de front pendant la Première Guerre mondiale. Nombre d’entre eux ne sont jamais revenus du combat.

Mais les deux lions de pierre ont survécu à la Grande Guerre. "Ces lions symbolisent la mémoire de tous ces hommes, la génération en deuil et notre lien avec la Belgique", explique le directeur du Musée de la guerre de Canberra, où les statues de pierre trônent aujourd’hui.

Les statues avaient été endommagées pendant les combats dans le Westhoek. Elles ont été restaurées après la guerre. En 1936, la ville d’Ypres les offrit à l’Australie, en remerciement pour son intervention alliée.

En 2017, les deux lions reviendront brièvement en Belgique, à l’occasion des commémorations du 100e anniversaire de la bataille de Passendaele. Puis ils retourneront à Canberra.