Triennale d’art et d’architecture à Bruges

Pour la première fois depuis 40 ans, le chef-lieu de la Flandre occidentale présentera en 2015 à nouveau un événement d’art et d’architecture contemporains. L’association Brugge Plus, qui assurera l’organisation de la triennale, a déjà divulgué une liste de noms du Japon, de Chine, d’Amérique et d’Autriche.

L’an prochain, Bruges renouera avec une vieille tradition dans le domaine culturel. A la fin des années 1960, l’administration brugeoise organisait en effet déjà, en collaboration avec la province de Flandre occidentale, une triennale d’art. Elle présentait avant tout des artistes belges contemporains de l’époque, avec notamment la participation exceptionnelle de talents encore relativement peu connus comme Marcel Broodthaers, Panamarenko, Jef Geys et Jacques Charlier.

La première triennale eut lieu en 1968, la dernière en 1974. Ce projet doit donc être ressuscité l’an prochain, avec pour thème "Entre utopie et dystopie : la ville comme solution ou comme problème ?".

"La triennale Bruges 2015 s’intéressera à ce thème passionnant et actuel dans le cadre unique d’une ville historique protégée. La question de l’identité future de la ville et de son rôle possible dans un contexte d’urbanisation croissante sera à l’ordre du jour", explique l’association Brugge Plus qui organisera l’événement tous les 3 ans.

L’association a déjà révélé les noms de personnalités internationales qui participeront à la première édition de la triennale. Il s’agit notamment de l’Atelier Bow-How (architecture) du Japon, de l’Américain Bruce Odland (compositeur et artiste du son), de l’Autrichien Sam Auinger (compositeur et artiste du son) et du Chinois Song Dong (sculpteur, photographe, réalise aussi des installations et vidéos).

La triennale d’art et d’architecture contemporains à Bruges aura lieu du 20 mai au 18 octobre 2015.