Des Belges reconstituent une bière vieille de 170 ans

Des chercheurs gantois actifs au sein du groupe d'étude de technologie brassicole à la KU Leuven ont reconstitué une bière du 19e siècle dont cinq bouteilles avaient été découvertes en 2010 dans l'épave d'un bateau, au large des îles Aland (sud-ouest de la Finlande).
AP2011

Le navire avait chaviré en 1842 à hauteur du village de Föglö, situé sur l'archipel Aland, coincé entre la Suède et la Finlande. L'embarcation gît à 50 mètres de profondeur.

L'équipe louvaniste a été sollicitée car les levures utilisées à l'époque pour préparer une bière étaient des levures sauvages. Les recherches devaient donc être menées dans un espace contrôlé.

A l'aide de micro-organismes présents dans les bouteilles, les chercheurs ont analysé le type de levure et de bactéries utilisés par les brasseurs à l'époque pour composer la bière, qui semble par ailleurs provenir de Belgique.

Avec les ingrédients retrouvés, plusieurs brassins d'essais ont été élaborés et le breuvage présentant le meilleur goût a été retenu. Le résultat final est une bière de 4,7% vol. alc., dégageant une faible amertume.

Le laboratoire louvaniste a lui-même produit 1.500 litres de la bière et 2.000 bouteilles "Stallhagen Historic Beer 1842" ont été remplies. Il faudra débourser 113 euros pour se procurer une des raretés. Une partie des recettes sera consacrée à des projets scientifiques comme la recherche archéologique en eaux finlandaises.

La bière est brassée à plus grande échelle et commercialisée par la brasserie Stallhagen, située sur les îles Aland.

 

AP2011