Une anesthésiste belge arrêtée en France après le décès d'une patiente

Une anesthésiste belge souffrant d'un "problème pathologique d'alcool" a été mise en examen (inculpée) jeudi dans le sud-ouest de la France après le décès d'une patiente, victime d'un accident d'anesthésie lors de son accouchement, a annoncé le procureur de Pau.
AP2014

L'anesthésiste a été placée en détention provisoire. L'accident est survenu dans la nuit du 26 au 27 septembre à la maternité d'Orthez lors de l'accouchement par césarienne sous anesthésie générale d'une femme âgée de 28 ans. Victime d'un arrêt cardiaque, celle-ci a été transférée à l'hôpital de Pau où elle est décédée. Son bébé est sain et sauf.

Les autorités sanitaires ont décidé lundi la suspension immédiate de l'activité de la maternité. Convoquée devant les gendarmes mardi, l'anesthésiste, âgée de 45 ans, s'est présentée avec un taux d'alcool supérieur à deux grammes par litre de sang. Elle a reconnu avoir "un problème pathologique d'alcool".

Placée en garde à vue, elle a été mise en examen jeudi pour "homicide involontaire aggravé par la violation manifeste et délibérée d'une obligation de prudence et de sécurité", passible de 5 ans d'emprisonnement, a indiqué le procureur de Pau, Jean-Christophe Muller.

Selon le procureur, l'enquête a révélé que les produits utilisés étaient "non conformes aux produits habituellement utilisés". En outre, le médecin "n'était pas dans son état normal durant l'intervention".

Anesthésiste depuis 1999, le médecin avait notamment exercé lors de contrats courts en France, en Belgique et lors de missions de coopération, a indiqué le parquet.