Les enseignants flamands gagnent plus que leurs collègues étrangers

Selon un rapport de l’OCDE, sur les salaires dans enseignants dans tous les pays industrialisés, les enseignants flamands gagnent plus que leurs collègues étrangers. Les femmes sont les plus nombreuses dans l'enseignement inférieur et les enseignants flamands sont en majorité jeunes et n'ont pas eu beaucoup d'expérience en dehors de l'école.
BELGA/ARNOLD

C’est ce dimanche 5 octobre la Journée mondiale des enseignants qui a pour but de sensibiliser à l'importance et au rôle des enseignants dans le système éducatif tout en examinant la qualité du travail des formateurs de par le monde.

Organisée chaque année par l'UNESCO depuis 1994, elle commémore la signature de la recommandation concernant la condition du personnel enseignant, signée le 5 octobre 1966 par cette organisation.

Selon un rapport de l’OCDE, un enseignant flamand en début de carrière qui donne cours dans l’enseignement moyen gagne 2.000 euros de plus que la moyenne des pays de l’OCDE. Après 15 ans de carrière cette différence est même de 5.000 euros.

Enseignants flamands plus jeunes

Autre constatation, les enseignants qui donnent cours chez nous dans l’enseignement inférieur sont en moyenne plus jeunes que dans les autres pays de l’OCDE.

Plus de la moitié d’entre eux ont moins de 40 ans et un sur cinq n’a même pas 30 ans.

Ce sont aussi en grande majorité des femmes qui enseignent dans l’enseignement primaire. C’est aussi le cas dans les autres pays de l’OCDE. Plus le niveau d’enseignement est élevé et plus les hommes sont nombreux à enseigner. Les femmes ne représentent même pas la moitié des enseignants dans l’enseignement supérieur.

A noter aussi que les enseignants qui donnent cours dans l’enseignement moyen inférieur n’ont en moyenne que deux années d’expérience dans d’autres secteurs. Leurs collègues des autres pays de l’OCDE ont en moyenne 4 ans d’expérience en dehors de l’école.

"Nous avons besoin d’enseignants"

D’ici 2020, nous aurons besoin de 60.000 nouveaux professeurs, or cette année moins de 5.200 jeunes ont débuté une formation d’enseignants. « C’est beaucoup trop peu » a déclaré la ministre flamande de l’enseignement Hilde Crevits (CD&V) dans le journal du dimanche "Zondag". La ministre a l’intention de réformer la formation des enseignants.

"Les défis de l’enseignement sont immenses, surtout actuellement lorsque les budgets sont limités" ajoute Hilde Crevits.

L’un de ces défis est le nombre de professeurs et d’instituteurs. Or, le nombre d’étudiants qui entament des études pour devenir enseignant a diminué de 10% cette année par rapport à l’année dernière.

Hilde Crevits a l’intention de rendre la profession d'enseignant plus attractive.