A nouveau une tolérance zéro pour le cannabis

Le gouvernement Michel Ier s’est mis d’accord pour mettre fin à la tolérance pour le cannabis en Belgique. Consommation et détention de drogues dites douces seront donc poursuivies autant chez les mineurs d’âge que les personnes majeures. Il s’agit d’une généralisation de la tolérance zéro appliquée par la ville d’Anvers, indiquent les quotidiens Gazet van Antwerpen et het Belang van Limburg.
BELGA/DESPLENTER

La récente politique de tolérance zéro appliquée par la ville d'Anvers à l'encontre des consommateurs de drogues douces sera donc étendue à l’ensemble de la Belgique par le nouveau gouvernement fédéral.

"La possession de drogues est interdite. L'utilisation de drogues dans l'espace public ne peut pas faire l'objet de tolérance." L'accord du gouvernement Michel Ier interdit ainsi la consommation et la possession de cannabis en rue. "Le message doit être clair pour tout le monde", a indiqué la N-VA aux quotidiens flamands Gazet van Antwerpen et het Belang van Limburg.

Juridiquement, la possession et la consommation de cannabis n'est pas autorisée en Belgique. Mais la détention de moins de 3 grammes de cannabis ou d'une plante est tolérée pour des personnes majeures, dans le cadre d'un usage personnel. Cette politique de tolérance était d'application depuis 2003.

AJ PHOTO / BSIP