Frederik Van Lierde détrôné à l'Ironman de Hawaï

Le Belge Frederik Van Lierde (photo, à dr.), champion sortant, s’est classé huitième de l’Ironman de Hawaï, la finale du circuit de triathlon complet et officieux championnat du monde d’Ironman, samedi à Kona. Le Sportif belge de l’année 2013 a terminé à près de 10 minutes d’intervalle du vainqueur, l’Allemand Sebastian Kienle. Le Belge Bart Aernouts (photo, à g.) est arrivé neuvième.

Sebastian Kienle, troisième à Hawaï l'an dernier, a bouclé l'épreuve (3,8 km de natation, 180 km de course cycliste et 42,195 km de course à pied) en 8h14:18. Il a devancé de 5:015 l'Américain Ben Hoffman (8h19) et de 6:15 son compatriote Jan Frodeno, champion olympique sur courte distance à Pékin.

L'Allemand âgé de 30 ans a forgé sa victoire essentiellement sur l'épreuve de vélo, très venteuse, qui a avantagé les gros rouleurs. Avec plus de 3 minutes d'avance après la 2e transition sur son plus proche poursuivant, le champion en titre des deux dernières éditions du circuit Ironman 70.3 (moyenne distance) n'a cessé d'accroître son avantage durant le marathon.

Frederik Van Lierde (35 ans, photo), cinquième après la natation (en 51:03), quatrième après le vélo (4h32:17) et auteur d'un marathon en 2h56:21, a longtemps lutté pour la 2e place du podium. Mais il a craqué après le fameux passage d'Ernegy Lab (30e km du marathon), sortant finalement du top 5 pour terminer huitième en 8h24:11.

"J’ai eu des points de côté après 30 km de course", expliquait Van Lierde à l’issue de la compétition. "La natation s’est très bien passée pour moi, je suis toujours resté dans le top-5. Sur le vélo, je me suis senti fort dès le début, mais j’ai aussi voulu économiser de l’énergie pour la seconde partie". Et de conclure : "Je suis tout de même fier de la manière dont j’ai défendu mon titre. Sebastian Kienle mérite son titre mondial à 100%".

Le Belge Bart Aernouts (30 ans), qui a terminé neuvième en 8h28:28, a réalisé une course régulière, remontant progressivement vers un top 10, ce qui est inédit pour lui.

Axel Zeebroek a abandonné lors de l'épreuve vélo, alors que Marino Vanhoenacker, troisième après le début du marathon, a ensuite sombré dans les profondeurs du classement.