Premiers contrôles Ebola à l'aéroport de Zaventem

Depuis ce lundi matin, les passagers en provenance de pays touchés par l’épidémie d’Ebola qui arrivent à Brussels Airport sont soumis à un screening. Un avion venant de Guinée et du Sierra Léone est arrivé à Zaventem peu après 4h du matin, mais aucun des passagers ne présentait des symptômes suspects de contagion.

"Pour la première fois, nous avons contrôlé la température de passagers qui débarquaient d’Afrique occidentale. Cela s’est passé immédiatement après leur descente de l’avion. Tout s’est passé très rapidement et nous n’avons pas détecté de cas suspect", expliquait ce lundi matin Nathalie Van Impe de Brussels Airport.

La nouvelle mesure de santé avait été annoncée dimanche midi par le Premier ministre, Charles Michel (MR), et la nouvelle coordinatrice Ebola, le docteur Erika Vlieghe.

Cette semaine, trois autres vols en provenance d’Afrique occidentale seront également contrôlés à Zaventem.

Un vol Washington - Zaventem annulé

Dimanche, la compagnie aérienne belge Brussels Airlines a annulé un vol entre Washington et Zaventem après qu’un passager en transit ait dû vomir à la fin du vol aller vers Washington, samedi.

Le voyageur avait auparavant volé de la capitale du Libéria, Monrovia, vers Zaventem. Par mesure de sécurité et en attendant les résultats de l’examen médical sur le passager, la compagnie aérienne a préféré renvoyer l’avion vide vers Brussels Airport. Il y a atterri dimanche vers 17h00.

Entretemps, on a appris que le passager venant de Monrovia ne souffre pas d’Ebola.