"Un peu de solidarité pour éviter de devoir couper le courant"

La ministre flamande à l’Energie, Annemie Turtelboom (Open VLD, photo), lance une campagne d’information pour inciter les familles à consommer moins d’énergie durant les pics cet hiver. Selon elle, cela pourrait suffire pour ne pas devoir couper le courant dans l’un ou l’autre quartier, comme le prévoit le plan de délestage du gouvernement. Turtelboom a également appelé ses homologues à rediscuter l’an prochain du plan de délestage.

Ce mercredi, la ministre flamande à l’Energie lançait un appel à ses homologues régionaux et fédéral pour rediscuter en 2015 le plan de délestage, qui devrait être appliqué cet hiver en cas de pénurie d’électricité. Pour 2014-2015, il est trop tard et l'actuel plan sera appliqué, mais Annemie Turtelboom estime qu'il faut mieux tenir compte des enjeux économiques. L'impact sur les entreprises, les ports et la population doit mieux être pris en compte, déclarait-elle au Parlement flamand.

La ministre libérale a cependant relativisé la nécessité de recourir au délestage cet hiver. Elle a appelé à mener une bonne campagne d'information. Les appels aux consommateurs à modifier leurs habitudes seront en principe suffisants en cas de pic de consommation.

En Flandre, durant les pics, la consommation grimpe jusqu'à 4GWh. En demandant aux consommateurs de changer leurs habitudes - par exemple éviter la douche ou la lessive en heure de pointe (entre 17 et 20 heures) - on peut gagner jusqu'à 1.350 MWh, évalue encore la ministre.

A titre de comparaison, Tihange 2 et Doel 3 (photo) produisent 2.000 Mwh. "Si les Flamands, les Bruxellois et les Wallons adaptent leurs comportements, on pourra pallier le déficit de capacité tout en évitant le délestage", a-t-elle conclu.

Campagne de sensibilisation

La ministre Turtelboom va donc lancer une campagne d’information, pour encourager les foyers à consommer 10% d’électricité en moins pendant les heures de pointe (17h à 20h) cet hiver.

"Nous demandons cela seulement pour les jours où il y aura pénurie d’électricité. Adaptez alors légèrement votre comportement. Un peu de solidarité à certains moments plus difficiles et limités doit permettre d’éviter de couper le courant dans certaines régions", expliquait Turtelboom ce jeudi matin à la VRT.

Ce sont avant tout les appareils ménagers et de cuisine, les ordinateurs et les postes de télévision qui consomment beaucoup d’électricité. La campagne propose donc de reporter de quelques heures ces activités. Les autorités fédérales et celles des autres Régions vont également lancer une campagne de sensibilisation en novembre.