La création d'emplois au plus bas en 10 ans

D’après une étude menée en collaboration avec l’Office national de sécurité sociale (ONSS) et la KU Leuven - que relayent ce lundi les quotidiens De Standaard et La Libre Belgique – jamais aussi peu d’emplois n’ont été créés ces 10 dernières années. les entreprises, organisations et autorités parviennent à créer toujours moins d’emplois. Ces chiffres ne concernent néanmoins pas l’emploi des travailleurs indépendants.

De juin 2013 à juin 2014, seuls 166.000 emplois ont été créés, soit 3.000 de moins que l'année précédente, qui constituait déjà un triste record en la matière. Juste avant la crise financière et économique, les employeurs avaient par contre créé près de 250.000 emplois.

Mais en même temps, la disparition d’emplois stagne. Entre juin 2013 et juin 2014, 147.000 emplois ont été supprimés - ce qui est aussi le nombre le plus bas en 10 ans. Le niveau d'emploi a donc progressé de 19.000 unités en Belgique sur cette même période. C’est mieux que la perte nette d’emplois les deux années précédentes.

Notre pays renoue donc avec une croissance de l'emploi, après deux années de diminution, mais sans pour autant retrouver son niveau d'avant la crise de 2008.

Les chercheurs insistent sur l'importance de la création de nouveaux emplois. Car la perte d'emplois dans certains secteurs et entreprises n'est plus contrebalancée par la création de nouveaux postes ailleurs.

Afin d'inverser la tendance, les auteurs de l'étude DynaM estiment qu'il serait opportun d'attirer de grands investisseurs, mais aussi d'encourager les petites prises de participations dans des entreprises existantes ou à créer, ainsi que d'investir dans l'innovation.