Des tests de langues plus ambitieux à l’école ?

La ministre flamande de l’Enseignement, Hilde Crevits (CD&V), veut améliorer la maîtrise des langues dans les écoles. Les élèves du secondaire seront donc soumis à des tests de français, d’anglais et d’allemand plus difficiles. Les objectifs à atteindre en langues étrangères deviendront plus ambitieux, indique la ministre.

Diverses études ont démontré que les jeunes Flamands connaissent et maîtrisent de moins en moins bien des langues étrangères. La ministre régionale de l’Enseignement, Hilde Crevits (CD&V), a annoncé vouloir y remédier.

"Les objectifs finaux à atteindre en français, anglais et allemand comme langues étrangères seront donc plus ambitieux", indique le quotidien Het Nieuwsblad en citant le plan stratégique de la ministre.

Ce qui signifie concrètement que les examens dans ces trois langues deviendront plus difficiles dans les écoles secondaires de Flandre. La ministre encourage aussi les écoles concernées à améliorer leur enseignement des langues étrangères. "Les contrôles menés par l’inspection révèlent que pas toutes les écoles possèdent une méthode active d’enseignement du néerlandais et des langues étrangères", précise Hilde Crevits (photo).

Dès l’enseignement primaire

Bien que ce soient avant tout les écoles secondaires néerlandophones qui soient visées par les projets de la ministre de l’Enseignement, Hilde Crevits souhaite aussi améliorer l’apprentissage des langues étrangères dans les écoles primaires.

Elle va leur rappeler la possibilité de donner des initiations linguistiques en anglais, français et allemand aux élèves. A condition, bien entendu, que les élèves possèdent déjà une maîtrise suffisante du néerlandais comme langue maternelle.

Le prédécesseur de Hilde Crevits, le ministre Pascal Smet (SP.A), nourrissait les mêmes ambitions. Selon les experts, des améliorations réelles ont été apportées ces dernières années à l’enseignement des langues dans les écoles flamandes, mais les écoliers flamands accuseraient encore un retard sur leurs condisciples européens dans le domaine de la connaissance des langues étrangères.