Grêle de la Pentecôte : 500 millions d’euros de dégâts

Les grosses averses de grêle tombées au début du mois de juin en Belgique ont donné lieu à l’ouverture de près de 171.000 dossiers de sinistres, pour des indemnisations atteignant un montant total de plus de 500 millions d’euros. C’est ce qu’indique ce lundi Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, sur base des chiffres arrêtés à la fin du mois de septembre.

"Considérées à l'échelle de notre pays, ces intempéries peuvent être qualifiées tout simplement d'historiques", commente Assuralia. "Cinq mois après ces intempéries, des dossiers sont encore traités chaque jour, tandis que de nouvelles déclarations de sinistres se sont ajoutées et sont même introduites aujourd'hui encore".

Avec près de 87.000 déclarations, les habitations constituent le principal poste de dépenses, pour un total de 230 millions d'euros. Pour les véhicules, les assureurs ont dénombré plus de 71.000 sinistres, avec une charge moyenne par dossier d'environ 2.000 euros.

Par ailleurs, plus de 2.000 dossiers concernent des dégâts dans des exploitations agricoles, qui représentent 20 millions d'euros de dommages. Les assureurs ont également reçu un peu moins de 9.000 déclarations de sinistres d'entreprises, "dont 14 portant sur un montant de 400.000 euros et plus, une de plus de trois millions d'euros, une autre de plus de deux millions d'euros et une autre encore de plus d'un million d'euros".

La Flandre orientale, avec 56.868 dossiers de sinistres et une charge atteignant 200 millions d'euros, a été la province la plus touchée par ces intempéries de Pentecôte, devant Anvers, le Brabant flamand et la Flandre occidentale. "Dans le sud du pays, les dégâts ont été nettement moindres. Ils représentant 10 millions d'euros pour les provinces de Liège et de Luxembourg", détaille encore l’union professionnelle des entreprises d’assurances.